Aux Etats-Unis, les héros des frères Grimm se munissent d’armes à feu (IMAGES)

© Capture d'écran nrafamily.org

Au grand dam de leurs opposants, des lobbyistes actifs de la vente d’armes aux particuliers aux Etats-Unis ont publié de nouvelles versions des contes de Grimm afin d’inciter les enfants à employer des armes à feu.

Alors que dans la version originale, Hansel et Gretel deviennent les victimes d’une méchante sorcière, dans la nouvelle version américaine le frère et sa sœur retrouvent leur maison en chassant des cerfs dans la forêt. Par la suite, toujours en utilisant des armes, ils libèrent deux garçons que la sorcière avait capturés.

Une autre de leurs héroïnes, le petit Chaperon rouge, n’a pas peur du loup car elle «a senti le poids rassurant d’un fusil sur son épaule». Sa mère-grand, dispose, elle aussi, d’une arme grâce à laquelle elle fait fuir le loup.

© Capture d'écran nrafamily.org

Ces contes de Grimm revisités ont été publiés sur le site de la NRA (National Riffle Association), le puissant lobby américain des armes à feu, qui souligne que les héros ne tirent pas sur les malfaiteurs. Selon l’organisation, les histoires ont été réécrites par Amelia Hamilton, «écrivaine et patriote», pour promouvoir l’utilisation responsable des armes à feu chez les enfants.

D'après le journal britannique The Independant, ces contes d’un genre nouveau ont déjà provoqué l’indignation des partisans d’un contrôle plus strict sur les ventes d’armes aux Etats-Unis. Selon eux, il s’agit d’un scandaleux coup publicitaire, alors que des enfants de moins de 12 ans sont souvent impliqués dans des fusillades. Ainsi, au cours du seul mois de mars la police a enregistré au moins 30 incidents de ce type.

A la suite des tueries qui défraient régulièrement la chronique aux Etats-Unis, le président Barack Obama avait appelé le Congrès à légiférer pour mieux encadrer l'utilisation des armes à feu, un droit auquel la plupart des Américains sont fermement attachés.

Lire aussi : Contre l'avis de son gouverneur, l'Etat de Virginie-Occidentale autorise le port d'arme dissimulé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales