Un brasseur allemand accusé de faire de la bière «nazie»

image d'illustration© reuters Source: Reuters
image d'illustration

Un fabriquant de bière bavarois a provoqué une polémique en produisant une série limitée de bière «Border Fence» ou bière des frontières. La bouteille reprend des symboles nazis pour dénoncer le nombre de réfugiés présents en Allemagne.

Röhrl Brewery a présenté ses excuses pour avoir «blessé» certaines personnes et a retiré ses bières «Border Fence» de la vente. Il nie cependant avoir des liens avec des sympathisants d’extrême droite. Le directeur de la brasserie explique avoir voulu produire 2 000 caisses de cette bière pour rappeler les valeurs bavaroises. L’étiquette sur les bouteilles fait référence à la fermeture des frontières allemandes.

Plusieurs groupes universitaires ont incité à boycotter la brasserie en question, et les internautes ont qualifié cette bière de nazie. Le prix de la bouteille est de 0,88 euro. Le numéro 88 est une référence bien connue des milieux néo-nazis et correspond au salut illégale «Heil Hitler», la lettre H étant la huitième de l'alphabet.

Lire aussi : en Allemagne, un politicien néo-nazi sauvé d'un accident de la route par des réfugiés syriens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales