Syrie : Daesh célèbre les attentats de Bruxelles en offrant des bonbons aux enfants

Les djihadistes ont distribué des bonbons aux enfants et aux adultes à Deir ez-Zor, dans l’ouest de la Syrie, «en l’honneur des attentats contre les croisés à Bruxelles», des attaques commises après la capture de Salah Abdeslam.

Quand le nombre de personnes décédées dans les attentats à Bruxelles est officiellement passé à 31, l’Etat islamique a publié des photos sur lesquelles les terroristes portent des sacs contenant des sucreries.

Ce genre de cadeaux est devenu une tradition chez les islamistes : après la catastrophe aérienne concernant l’avion russe en Egypte, dans laquelle 224 personnes sont mortes, les djihadistes ont offert des bonbons aux habitants de Ninive, en Irak.

Dans une vidéo de propagande qui a suivi les attentats parisiens, les terroristes ont menacé les Etats-Unis et la Russie «du sang qui va inonder l’Ouest» et ont donné des sucreries à des enfants en Libye.

Des attentats ont frappé l'aéroport et le métro bruxellois ce mardi, causant 31 morts et 250 blessés.  

Lire aussi: Bruxelles : que s'est-il vraiment passé ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales