La petite-fille de Staline apparaît sur le net avec des collants déchirés et une kalach en plastique

© Capture d'écran, compte Twitter @opexia

Les photos de l’américaine Chrese Evans, la petite-fille de l’ex-dirigeant de l’URSS Joseph Staline, se retrouvent dans l’actualité. Bien qu’ayant été publiées en mars 2015 sur sa page Facebook, c’est maintenant qu’elles sont devenues virales.

Sur les images, on voit Chrese Evans poser avec un fusil factice et deux pistolets enfoncés dans ses shorts, vêtue de collants déchirés et équipée d’une mitrailleuse factice en bandoulière.

L’américaine a adopté pour ces images un look bien singulier, avec ses menottes en plastique et lunettes opaques, ainsi qu’un ours en peluche accrochée à sa ceinture.

Ce sont principalement des utilisateurs russes de twitter qui ont largement réagi à ces photos. Un bloggeur russe a été l’un des premiers à relayer sa photo, indiquant que c’était la petite fille de Staline présentée sur l’image.

Agée de 44 ans, Chrese Evans, la fille de William Peters et Svetlana Iossifovna Allilouïeva – l’enfant préféré de Staline – aujourd’hui décédée. Elle habite à Portland, dans l’Oregon. Sa mère est décédée en novembre 2011 dans une maison de retraite de Richland Center, dans le Wisconsin. En 2012, Chrese Evans a raconté avoir mal vécu la mort de sa mère.

Quant à son opinion envers son grand-père Staline, elle est plutôt négative. Dans une interview au magazine Paris Match, elle a indiqué que «les Allilouïev ont été décimés par Staline». «Ma famille sont les Djougachvili, des Russes d’origine géorgienne», a-t-elle souligné.

Lire aussi : Papa John’s violemment critiqué pour sa pizza «Staline»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales