Œil pour œil, dent pour dent : les règlements de comptes chez les Yakuzas font trembler le Japon

Source: Reuters

Des bureaux incendiés ou défoncés par des véhicules béliers, voici le résultat d’une série d’attaques menée par deux groupes rivaux de Yakuzas dans la nuit du 15 mars dans différentes régions du pays.

D’après la police, il s’agit d’une lutte de territoire entre la plus grande organisation yakuza au Japon, Yamaguchi-Gumi, et un groupe adverse, Kobe Yamaguchi-Gumi.
Dans la première attaque, s’étant produite tard mercredi soir, un camion bélier a pénétré dans un bureau des Yamaguchi-Gumi, dans la préfecture d’Osaka. Selon les témoignages, le chauffeur a ensuite pris la fuite dans une voiture qui l’attendait.

Trois heures plus tard, un bureau de Kobe Yamaguchi-Gumi a à son tour été défoncé par un camion, rapporte l’agence RIA Novosti.

En outre, des inconnus ont mis le feu à un autre bureau et une voiture appartenant aux Yamaguchi-Gumi, dans la préfecture de Saitama. Selon la police, Kobe Yamaguchi-Gumi pourrait ainsi se venger d’une attaque au cocktail Molotov contre l’un de ses responsables, menée en février.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales