Danemark : une jeune fille de 16 ans prévoyait de commettre des attentats dans des écoles

Source: Reuters

Récemment convertie à l'Islam, une jeune danoise arrêtée par la police en janvier avait pour objectif d'attaquer deux écoles, a annoncé la police aujourd'hui. Des explosifs ont été retrouvés à son domicile.

Peu d'information a fuité sur cette affaire, dont les audiences se sont déroulées à huis-clos. Originaire du petit village de Kundby, sur une île danoise, la jeune fille prévoyait, outre les attentats, de convertir et de radicaliser d'autres jeunes. 

Selon The Local, la prévenue était membre sur Facebook d'un groupe islamiste pour danois appelé Hizb ut-Tahrir, qui soutient ouvertement l'établissement d'un califat. 

Un jeune homme de 24 ans, connu pour avoir séjourné et combattu en Syrie et présenté comme un ami de la jeune fille a également été arrêté. 

Selon le procureur Peter Ahleson, les prévenus, qui clament leur innocence, envisageaient d'attaquer une école juive de Copenhague ainsi qu'une autre école dans la ville de Fårevejle au moyen d'explosifs du même type que ceux utilisés lors des attentats de Paris. 

En France, deux jeunes filles mineures soupçonnées de vouloir partir en Syrie ont renoncé in extremis à leur projet et sont rentrées chez elles il y a deux jours. 

Dans l'Hexagone, le nombre de Françaises qui rejoignent Daesh en Irak et Syrie augmente. Jusqu’à récemment, la majorité des ressortissants français qui partaient pour la Syrie étaient des hommes. Mais selon un rapport confidentiel du renseignement, 35% des citoyens français qui vont en Syrie et en Irak pour rejoindre Daesh sont des femmes alors qu’elles n’étaient que 10% à rejoindre les terroristes en 2013.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales