La Turquie aurait tiré sur les Kurdes d’Alep malgré le cessez-le-feu

Des combattants kurdes syriens© Rodi Said Source: Reuters
Des combattants kurdes syriens

Les Kurdes affirment que la Turquie a tiré avec de l’artillerie sur leurs positions dans la province d’Alep, selon Reuters. Plusieurs personnes auraient été blessées.

Un responsable des Unités de protection du peuple kurdes (YPG), Redur Xelil, a confié à Reuters que la Turquie avait bombardé la ville de Tell Rifaat à 40 kilomètres d’Alep. On signale plusieurs blessés.

En savoir plus : Moscou : la Turquie continue de bombarder les positions kurdes, soutenant le Front Al-Nosra

Cette semaine, le ministère russe de la Défense a accusé la Turquie d’avoir violé le cessez-le-feu dans les provinces syriennes d’Alep et d’Idleb. Selon les militaires russes, Ankara continue de tirer sur les forces kurdes en Syrie, les empêchant de mener leurs opérations contre le Front Al-Nosra et alimentant le trafic dans les régions contrôlées par les terroristes près de la frontière.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, a appelé le 29 février la communauté internationale à réagir aux bombardements de l’artillerie turque contre les combattants kurdes. «Nous soulevons constamment ces questions. Elles sont déjà discutées à Genève», a indiqué le haut responsable russe.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales