Poutine, Merkel, Cameron, Hollande et Renzi s’entretiennent sur la Syrie par téléphone

Poutine, Merkel, Cameron, Hollande et Renzi s’entretiennent sur la Syrie par téléphone© Omar Sanadiki Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Vladimir Poutine, François Hollande, Angela Merkel, David Cameron et Matteo Renzi en sont arrivés à la conclusion que le cessez-le-feu devait être respecté partout en Syrie. Deux exceptions à cette règle : la lutte contre Daesh et le Front al-Nosra.

Lors de leur conférence téléphonique, les chefs d’Etat et de gouvernement ont également convenu de tout faire pour fournir de l’aide humanitaire au peuple syrien et renforcer leurs actions communes pour résoudre les problèmes humanitaires que connaît la Syrie.

Les dirigeants européens, pour leur part, ont appelé le président russe à influencer les autorités syriennes pour parvenir à un règlement du conflit, a fait savoir Angela Merkel. Tous les participants à cette conférence téléphonique, que le président français François Hollande a qualifiée d’utile, sont d’accord sur le fait que le processus politique en Syrie doit commencer le plus rapidement possible.

Des négociations sur la mise en place du processus de règlement politique du conflit en Syrie doivent reprendre à Genève le 9 mars prochain.

Une pomme de discorde : les élections parlementaires syriennes

Mais les dirigeants européens ne sont pas pour autant d’accord sur tout. Les élections législatives syriennes qui doivent se tenir le 13 avril sont devenues une véritable pierre d’achoppement entre les parties. Si la Russie estime que «la décision des autorités syriennes d'organiser des élections législatives en avril 2016 ne gêne pas les mesures destinées à mettre en œuvre le processus de paix», les dirigeants européens s’opposent à cette idée.

Ainsi, François Hollande l’a dénoncée. «L'idée qu'il puisse y avoir des élections prochainement en Syrie est non seulement une idée provocatrice mais serait totalement irréaliste», a-t-il déclaré. Reste que cette différence de points de vue n’est pas de nature à compromettre l’ensemble des négociations puisque les chefs d’Etat et de gouvernement européens ont décidé de poursuivre leurs discussions dans ce format à l’avenir.

En savoir plus : Damas a annoncé des élections législatives en Syrie pour le 13 avril

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix