Somalie : 14 morts dans une attaque kamikaze revendiquée par Al-Shabaab

© Feisal Omar Source: Reuters

Le groupe islamiste somalien Al-Shabaab a déclaré vendredi que ses combattants avaient perpétré une attaque à la voiture piégée et avaient pris d'assaut un hôtel de la capitale somalienne, Mogadiscio.

Le nombre élevé de victimes s'explique par l'importante quantité d'explosifs utilisé, mais également par le fait que l'attaque est survenue un vendredi, jour de congé en Somalie, où les habitants fréquentent souvent les hôtels et les restaurants.

Ainsi, selon les sources médicales sur place, le nombre de blessés serait d'au moins 16 personnes, alors que 14 autres ont péri dans l'attentat.

Aller plus loin : La Somalie fait face à l’avancée de Daesh qui rivalise avec les islamistes locaux

Des témoins sur place ont indiqué avoir entendu des coups de feu après l'attaque. «Nous avons commencé avec une voiture piégée, puis pris d'assaut l'hôtel. Nous sommes à l'intérieur et les combats se poursuivent», a déclaré le porte-parole des opérations militaires d'Al-Shabaab, Sheikh Abdiasis Abu Musab, cité par Reuters, ajoutant qu'il s'agissait de l'hôtel SYL.

Le correspondant de l'AFP à Mogadiscio avait entendu deux très fortes explosions à quelques minutes d'intervalle, la première ayant détonné vers 19H45 (16H45 GMT).

«Nous avons entendu une forte explosion près de l'hôtel SYL et nous n'avons pas de détails pour le moment mais j'entends des tirs», a confirmé à l'AFP Mohamad Adan, un responsable policier, peu avant la deuxième explosion.

Les shebab ont déjà mené ces derniers mois des opérations similaires, lançant un véhicule piégé contre l'enceinte d'un hôtel avant d'y faire pénétrer un commando armé pour abattre la clientèle et le personnel à l'intérieur.

En février 2015, une attaque très similaire à celle revendiquée vendredi par les shebab avait visé un autre hôtel de Mogadiscio, le Central Hotel, faisant plus de 20 morts.

Un mois auparavant, en janvier 2015, c'était déjà l'hôtel SYL qui était visé par un attentat-suicide ayant fait cinq victimes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales