Avec le soutien de l’aviation russe, l’armée syrienne reprend un point clé tenu par Daesh

Un militaire syrien Source: Sputnik
Un militaire syrien

L’armée syrienne soutenue par l’aviation russe a repris le contrôle de la ville de Khanasser, point de passage important situé sur la route qui mène à Alep, essentiel pour approvisionner les troupes syriennes. Les combats ont duré plusieurs jours.

Selon une source militaire, l’armée syrienne avec le soutien de rebelles a réussi à reprendre Khannasser à Daesh, ville dont les combattants de l’Etat islamique s’étaient emparés, paralysant ainsi la seule route qui mène vers Alep, axe vital pour les militaires syriens.

Le contrôle de ce point de passage stratégique étant important pour les deux parties, de violents combats ont fait rage pendant plusieurs jours. L’aviation russe et l’artillerie syrienne ont couvert l’avancée de l’armée syrienne. La route Khanasser-Alep reste néanmoins pour le moment bloquée à cause du risque d’attaques de Daesh. De plus, les terroristes ont piégé la route, ce qui va prendre un certain temps aux démineurs pour sécuriser l’axe routier.

En savoir plus : Défense russe : des avions américains ont bombardé Alep, le 10 février

Le 22 février, Daesh a coupé la route vers Alep via laquelle produits alimentaires, carburant et biens de première nécessité sont livrés à la ville. L’armée syrienne ravitaille également ses troupes occupant le front d’Alep au moyen de cette route. Selon les militaires syriens, les terroristes avaient pour objectif de la couper pour stopper l’offensive de l’armée syrienne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales