Royaume-Uni : un mort et trois disparus dans l'effondrement d'une centrale électrique (VIDEO)

© Compte Twitter @LowlandsSN

Selon les témoins, une forte explosion aurait retenti avant l'effondrement d'une partie de l'ancienne centrale électrique de Didcot, à 113 kilomètres à l'ouest de Londres. L'incident a fait un mort et plusieurs blessés, ont confirmé les autorités.

«Je peux confirmer que nous menons actuellement des recherches et qu'une personne est morte, cinq ont été hospitalisées et trois d'autres sont portées disparues», a déclaré Mat Carlile, de la brigade locale des sapeurs-pompiers à l'AFP. Selon les premiers éléments de l'enquête, aucune explosion ne s'est produite.

Un représentant des autorité locales, Rodney Rose, a indiqué qu'il y avait au moins une victime. «On m'a dit qu'il y avait une victime, mais le reste est encore inconnu. Les pompiers sont actuellement sur place, et on essaie de savoir s'il s'agit de démolition. Pour le moment, on parle d'un bâtiment qui s’est effondré et non d'une explosion, mais il y a eu un grand bruit», a-t-il expliqué au journal local Oxford Mail.

Il s'agit d'un «incident majeur», a expliqué le service d'ambulance local en ajoutant que six véhicules et deux hélicoptères avaient été envoyés sur place. Le service a également prévu d’accueillir des victimes, sans pour autant donner de précisions.

Les témoins ont entendu une forte explosion après laquelle le bâtiment s'est effondré. Plusieurs vidéos et photos diffusées sur les réseaux sociaux montrent une fumée épaisse qui s'élevait au-dessus du lieu de l'incident.

La centrale électrique de Didcot a été fermée en 2013 et devait être bientôt détruite. Aucune intervention n’était prévue dans le bâtiment aujourd'hui.

Une centrale thermique en activité qui se trouve à proximité de la centrale effondrée n'a pas été affectée par l'explosion, a confirmé la compagnie énergétique RWE au journal The Telegraph.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales