En Chine, il est désormais interdit de construire des monuments bizarres (PHOTOS)

Source: AFP

Fini les pantalons géants, les théières grandeur nature ou les bouteilles de vin décoratives. Pékin a officiellement déclaré la guerre aux monuments moches ! Désormais, le design devra respecter la tradition architecturale chinoise.

Trop c'est trop. Le Conseil des affaires d'Etat chinois a décidé de nouvelles règles concernant l'encadrement de l'urbanisme, visant notamment à supprimer du paysage les bâtiments au design étrange. En 2014, le président Xi Jinping lui-même avait évoqué dans un discours qu'il voulait mettre un terme à cette mode. 

Ces dernières décennies, une mode des monuments farfelus faisait fureur en Chine, notamment pour les bâtiments officiels. Le siège de la télévision d'Etat est ainsi devenu célèbre pour sa ressemblance avec une paire de pantalons tordus. 

L'objectif : respecter l'héritage culturel chinois et le prendre en compte pour l'architecture, tout en faisant des bâtiments plus économiques et écologiques. Les nouveaux bâtiments devront également prendre en compte le développement de la population et ainsi réserver de nombreux passages pour les piétons.

Le Conseil des affaires d'Etat a mis en garde les architectes rebelles en cas de récidives : ils seront tenus «responsables» de leurs extravagances. Sans toutefois préciser comment...

Lire aussi :

https://francais.rt.com/international/16027-chine-couloirs-ventilation-pekin-contre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales