Moscou assure que les attentats meurtriers en Syrie visent à torpiller les négociations de paix

Le lieu du drame à Homs Source: Sputnik
Le lieu du drame à Homs

Alors que le bilan humain du weekend est particulièrement élevé après les attaques perpétrées par Daesh, en Syrie, le ministère russe des Affaires étrangères a appelé la communauté internationale à réagir de manière appropriée.

Le weekend dernier a été dramatique pour la Syrie alors que plusieurs explosions ont secoué les villes de Damas et de Homs, établissant un très lourd bilan humain. Ainsi, en une seule journée, plus de 120 personnes ont perdu la vie et presque 300 autres ont été blessées.

La première explosion a ciblé une école très fréquentée, à l’heure de pointe, dans le district de Sayeda Zainab, a rapporté l’agence SANA faisant référence à des autorités locales. Il s’est agi d’une voiture piégée garée en face de l’école, dont le souffle a été suivi par deux explosions effectuées présument par des kamikazes vêtus de ceintures explosives visant la foule réunie sur le site de la tragédie. Ces attaques ont fait au moins 83 morts et 178 blessés, selon les médias locaux.

Plus tôt dans la journée, des dizaines de personnes ont été tuées et blessées dans un double attentat à la voiture piégée survenu à Al-Zahra, un quartier de la ville de Homs, dans le centre du pays. Selon un dernier bilan, l’attaque a fait 46 morts et 115 blessés, indique RIA Novosti citant une source médicale.

Il est à noter que l’attaque la plus meurtrière depuis le début du conflit en Syrie a été menée par le Front Al-Nosra, responsable d’une double attaque suicide, en mai 2012, qui avait fait 112 morts dans le quartier de Qazaz à Damas.

Les explosions interviennent au moment où un nouveau round de négociations de paix entre les chefs de la diplomatie russe et américaine a lieu. De nouvelles conditions ont été convenues dans l’espoir d’assurer un certain degré de sécurité dans le pays déchiré par la guerre. Dans le même temps, Daesh subit de fortes pressions sur les champs de bataille partout dans le pays.

Moscou condamne les attaques 

Lundi, le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé les attaques en Syrie de ce week-end, appelant la communauté internationale à réagir avec vigueur.

«Nous condamnons fortement les actions inhumaines des terroristes. Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes, et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés», a annoncé le ministère dans un communiqué.

Le ministère a ajouté que la communauté internationale devait lutter contre Daesh et les autres groupes terroristes qui essaient de détériorer la situation en Syrie et dans la région et torpiller le processus de paix.

«Les crimes atroces perpétrés par les extrémistes ne visent qu'à terroriser une population paisible, et à saper les tentatives de règlement politique à long terme à la crise syrienne dans l'intérêt de tous les Syriens», a-t-il conclu.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales