La Turquie joue le rôle le plus important dans la lutte contre Daesh, estime Erdogan

Source: Reuters

Le président turc a placé la Turquie parmi les trois pays les plus touchés par les actions de Daesh. D'après lui, Ankara le paie très cher sa lutte contre l'organisation terroriste car elle devient la cible principale des djihadistes.

«Après la Syrie et l'Iran, la Turquie est le pays le plus touché par les actions de Daesh», a déclaré Recep Tayyip Erdogan le 17 février à Ankara, rapporte l'agence russe RIA Novosti.

«En dehors de ces deux pays, c'est la Turquie qui a connu le plus grand nombre d'attentats de Daesh. Parce que la Turquie mène la lutte la plus importante contre Daesh, elle le paie très cher», a souligné le président turc.

Cependant, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) déclare avoir des documents prouvant que la Turquie soutient les organisations terroristes et qu'elle a également des liens avec Daesh.

«La Turquie ainsi que l’Arabie saoudite et le Qatar ont soutenu les organisations djihadistes [en Syrie] qui se sont détachées de l’Al-Qaïda. Le Parti de la justice et du développement [le parti au pouvoir en Turquie] a une parenté idéologique avec les groupes salafistes qui ont succédé à Al-Qaïda. Ces Etats ont soutenu et armé en Syrie des groupes salafistes radicaux qui basent toutes leurs actions sur la charia», a déclaré le chef du PKK, Murat Karayilan à l’agence russe RIA Novosti.

Depuis le début du conflit syrien, la Turquie a accueilli presque 3 millions de réfugiés, dont 2,5 millions venus de Syrie. Bruxelles a promis d'octroyer à Ankara trois milliards d’euros pour les deux ans à venir afin d'aider les autorités turques à mieux encadrer les réfugiés qui arrivent sur son territoire. Cet argent doit permettre au pays de mieux prendre en charge les migrants syriens et de les dissuader ainsi de prendre le chemin de l’Europe.

Plusieurs pays sont impliqués dans une importante campagne militaire contre Daesh. La Russie a lancé le 30 septembre une campagne aérienne en Syrie contre les terroristes, après avoir reçu une demande d'aide officielle émanant du président syrien, Bachar el-Assad. Depuis le début de cette opération, les avions russes ont effectué plus de 5 200 sorties.

Une coalition dirigée par les Etats-Unis en Syrie effectue des frappes aériennes contre Daesh depuis 2014. Le président américain Barack Obama a répété à maintes reprises qu’il ne déploierait pas de soldats américains sur le sol syrien. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales