Matteo Renzi compare l'UE à l'orchestre qui jouait lors du naufrage du Titanic

Source: Reuters

Le Premier ministre italien continue à critiquer Bruxelles pour sa politique et son approche «mauvaise et bureaucratique» qui annoncent une catastrophe pour l'Europe. Il insiste pour que l'Italie joue un rôle plus important au sein de l'UE.

Quelques jours après avoir dénoncé la domination franco-allemande sur la politique européenne, le chef du gouvernement italien s'en prend de nouveau à Bruxelles. «L'UE est comme l'orchestre du Titanic qui jouait lors de son naufrage», a-t-il déclaré à l'agence Bloomberg.

Matteo Renzi insiste sur le fait que son pays a le droit de se retrouver parmi les dirigeants de l'UE qui prennent les décisions vitales pour le destin de l'Europe. «Aujourd'hui, après avoir réalisé des réformes, on est en mesure de dire : "Les amis, nous pouvons changer cette approche mauvaise et bureaucratique"».

Fin janvier, le Premier ministre italien avait regretté que la plupart des initiatives européennes mettent en œuvre les idées de l’Allemagne et de la France qui ne sont pourtant pas capables de régler tous les problèmes.

Il s’est notamment attardé sur la crise migratoire : «Si nous cherchons à mettre en place une stratégie européenne cohérente sur le problème des réfugiés, il ne suffit pas qu’Angela Merkel appelle François Hollande puis le président de la Commission, Jean-Claude Juncker et qu’ensuite, je doive lire les résultats des pourparlers dans la presse».

«Nous faisons notre part du travail en secourant, presque chaque jour, des enfants sur des embarcations qui ont chaviré en Méditerranée», a-t-il souligné tout en appelant à la fin des règles européennes qui obligent les réfugiés à demander l’asile dans le premier pays qu’ils atteignent.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales