Donald Trump voudrait regarder les enfants syriens dans les yeux pour leur dire de partir

Donald Trump en meeting le 9 février dans le New Hampshire Source: Reuters
Donald Trump en meeting le 9 février dans le New Hampshire

Le candidat à la primaire républicaine Donald Trump connu pour son franc parler n'a pas mâché ses mots au sujet des réfugiés syriens. Il s'exprimait à quelques heures de la primaire de son parti dans le New Hampshire.

Donald Trump a indiqué qu'il aimerait expliquer aux réfugiés syriens qu'ils doivent rentrer chez eux. «J'ai un plus grand cœur que n'importe qui dans cette pièce», a-t-il commencé par déclarer avant de poursuivre en indiquant n'avoir «absolument aucun problème» à «regarder les enfants syriens dans les yeux pour leur dire qu'ils ne peuvent pas venir ici».

Cette déclaration a été applaudie par les partisans du candidat réunis pour l'écouter. La question sur les réfugiés lui avait été posé par un journaliste au sujet de l'installation de plusieurs familles syriennes avec leurs enfants à Greenwich, dans le Connecticut où le républicain a une résidence. Ils ont été accueillis par une réception de bienvenue de la part des habitants locaux, rapporte The Independant.

«Leurs parents devraient toujours rester avec eux. Je suis d'accord que nous devons les garder ensemble et c'est très important mais nous ne savons pas d'où viennent leurs parents, ils n'ont pas de papiers d'identité», a-t-il ajouté avant de poursuivre : «Ils peuvent être Syriens, ils peuvent être Daesh, ils peuvent être liés à Daesh.»

Donal Trump a insisté sur le fait qu'il avait un cœur et qu'il voudrait demander aux Etats du Golfe de construire des «zones de sûreté» en Syrie pour protéger les civils. La plupart des réfugiés syriens se trouvent actuellement en Turquie qui en accueille près de 2,5 millions.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales