Allemagne : 9 morts et 150 blessés et 1 disparu dans une collision ferroviaire (VIDEO)

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter

Deux trains de voyageurs sont entrés en collision frontale près de la ville de Bad Aibling en Bavière, dans le sud de l'Allemagne. Un train aurait déraillé à la suite d'une collision dont les causes ne sont pas encore connues.

Le porte-parole de la police locale, Jürgen Thalmeier, a déclaré que les trains étaient entrés en collision entre les gares locales d'Holzkirchen et de Rosenheim. L'incident est survenu le 9 février à environ 7 heures (locales). Il a en outre ajouté que «plusieurs personnes [avaient] été tuées dans l'accident». Plus de trois heures après l'accident, des équipes de secouristes s'attelaient encore à chercher des personnes dans les décombres. Leur commandant a décrit des conditions de travail particulièrement difficiles, les passagers nécessitant une prise en charge psychologique. Plusieurs hélicoptères en provenance d'Autriche ont été mobilisés pour transférer les blessés graves vers les hôpitaux. 

Quelques heures après cette première déclaration, une source policière a fait état d'un nouveau bilan de 9 morts et de 150 blessés dont 44 grièvement. Par ailleurs, une personne est portée disparue. 

On ignorait dans l'immédiat l'état des conducteurs, a indiqué dans un communiqué la compagnie Meridian, filiale de la compagnie française Transdev, elle-même filiale du groupe Veolia. La cause de l'accident n'a pas été déterminée dans l'immédiat. Seule la lecture des trois boîtes noires permettra de comprendre l'origine de l'accident. En 2011, la mise en place d'un nouveau système de sécurité ferroviaire nommé PZB90 devait prévenir les risques de collision. Malgré sa présence sur ce tronçon, le drame n'a pu être évité. 

Le ministre de l'Intérieur, Joachim Herrmann (CSU), a tenu à saluer la réactivité des pompiers qui sont arrivés sur les lieux du drame en l'espace de trois minutes. «Il est presque incroyable de voir à quelle vitesse les secours sont arrivés.» Se réservant de pointer une défaillance technique ou humaine, il a déclaré qu'il fallait laisser l'enquête se poursuivre. Angela Merkel s'est dite de son côté «bouleversée» par la tragédie et a présenté ses condoléances aux familles des victimes. 

Lire aussi : Allemagne : deux morts et seize blessés dans la collision d'un train et d'un poids lourd (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales