Afghanistan : trois soldats afghans tués et huit autres blessés par un kamikaze dans le nord du pays

- Avec AFP

© Google maps

Un attentat suicide a eu lieu ce lundi matin contre un minibus qui transportait des militaires près de Mazar-i-Sharif, grande ville du nord de l'Afghanistan. Le kamikaze taliban a tué trois soldats et blessé huit autres.

Le kamikaze «s'est précipité contre le minibus qui transportait des soldats de l'armée afghane, dans le district de Dehdadi», raconte le chef adjoint de la police de la province de Balkh, dont Mazar-i-Sharif est le chef-lieu. Le bilan est de trois soldats tués et huit autres blessés. 

«L'explosion a été très violente. Tous les bâtiments ont tremblé», a raconté Habibullah, un habitant de Dehdadi, joint par l'AFP.

Les rebelles talibans, qui mènent une très violente offensive hivernale dans tout l'Afghanistan, ont revendiqué l'attaque par la voix de leur porte-parole habituel, Zabiullah Moudjahid.

Les forces armées et la police afghanes sont les cibles privilégiées des insurgés qui les qualifient de «larbins» des «envahisseurs» américains. Il y a tout juste une semaine, 20 policiers ont ainsi péri dans un attentat suicide contre leur base à Kaboul.

Un deuxième attentat aurait eu lieu plus tard dans la matinée près d'une boulangerie de la région de Paktika. Cette attaque aurait fait plusieurs victimes, selon les réseaux sociaux. Selon un officiel cité par l'agence de presse afghane Pajhwok, l'attaque aurait tué cinq personnes et fait autant de blessés. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales