L’Occident reproche à l’Ukraine la démission de son ministre de l’Economie

L’Occident reproche à l’Ukraine la démission de son ministre de l’Economie© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Le ministre de l'Economie ukrainien Aïvaras Abromavicius

La démission du ministre ukrainien de l’Economie a provoqué une réaction négative en Occident. Les ambassadeurs occidentaux ont publié un communiqué de soutien commun et les Etats-Unis ont posé des conditions pour la poursuite de l’aide à l’Ukraine.

«Nous sommes profondément déçus par la démission du ministre de l’Economie Aïvaras Abromavicius, qui a atteint des résultats réels dans la mise en œuvre des réformes en Ukraine», ont déclaré les ambassadeurs des pays de l’Union Européenne, des Etats-Unis et du Canada en Ukraine.

Les diplomates ont exhorté les dirigeants ukrainiens à rejeter «leurs différends mineurs» et à oublier «les intérêts mercantiles qui ont freiné le développement du pays au cours des décennies» précédentes. Des appels qui montrent que dans les faits, d’importants différends existent bel et bien entre les dirigeants ukrainiens.

Les Etats-Unis ne sont pas en reste. La réaction du département d’Etat ne s’est pas fait attendre. Son représentant, John Kirby, a précisé les conditions sous lesquelles l’Ukraine pourrait compter sur un soutien américain. «Il est important que les dirigeants ukrainiens surmontent les différends, oublient leurs intérêts personnels… et continuent les réformes. Ce n’est qu’en les réalisant qu’ils pourront à l’avenir compter sur le soutien des Etats-Unis», a-t-il souligné.

Le président ukrainien doit rendre des comptes aux ambassadeurs du G7

Petro Porochenko a invité les ambassadeurs du G7, inquiets, pour leur expliquer les projets de réformes du gouvernement en Ukraine. L'ambassadeur de l'UE à Kiev, Jan Tombinski, a déclaré que les réformes qu’Aïvaras Abromavicius avait mises en œuvre devaient être conservées. «Nous attendons des réponses du Premier ministre et du Président», a-t-il confié à l’agence de presse ukrainienne UNIAN.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»