Snowden révèle un scandale d’espionnage entre les USA, la Grande-Bretagne et Israël

© Stefan Wermuth Source: Reuters

L’espionnage entre pays amis a encore de beaux jours devant lui : des documents fuités révèlent que les caméras des avions militaires israéliens ont été régulièrement hackées par les renseignements américano-britanniques, et ce depuis des années.

L’ancien employé de la NSA Edward Snowden a révélé que les services secrets des Etats-Unis et du Royaume-Uni avaient utilisé un programme, baptisé «Anarchiste», afin d’accéder aux caméras des cockpits israéliens, au beau milieu d’opérations de Tsahal à Gaza ou au Liban. La pratique se serait poursuivie depuis 1998 jusque récemment, selon les documents fuités.

Le service de renseignement britannique aurait ainsi ordonné à des officiels, basé à Chypre et travaillant sur le programme d’espionnage, d’accéder aux drones survolant le plateau du Golan, la Cisjordanie et Gaza, ainsi que les frontières israéliennes avec le Liban et la Syrie en 2008.

«Cet accès est indispensable pour maintenir une compréhension de l’entraînement militaire israélien et des opérations et donc une possibilité de développements futurs dans la région», affirme un membre des renseignements, cité dans le document révélé par Snowden.

A cette époque, l’intérêt pour les drones israéliens était au plus haut, afin de détecter toute préparation de l’armée israélienne pour une action militaire contre l’Iran. Dans un mémo, un membre des renseignements britanniques note ainsi que «notre capacité à collecter et traquer et reporter cette activité est importante pour la détection initiale et le renseignement sur toute potentielle frappe préemptive ou de représailles contre l’Iran».

Et la Grande-Bretagne n’est pas la seule à avoir espionné Israël. Le mois passé, le quotidien américain Wall Street Journal a annoncé que les Etats-Unis avaient continué à espionner le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et d’autres hauts responsables du gouvernement, jusque récemment. Pourtant, après la publication de documents compromettant par Edward Snowden, des promesses avaient été faites du côté de Washington pour cesser d’espionner l’Etat hébreu.

En outre, la capacité des Etats-Unis et du Royaume-Uni à intercepter des communications militaires cryptées et des opérations menées en direct, pose question quant à la vulnérabilité de la communication militaire israélienne. De plus, les images des drones auraient été piratées à l’aide d’un logiciel banal, disponible gratuitement, similaire à ceux utilisés pour accéder illégalement à des chaînes de TV cryptées.

Ces nouvelles fuites laissent donc penser que d’autres services de renseignement auraient pu pénétrer dans les secrets de l’une des plus puissantes armées du monde, Tsahal.

Lire aussi : Selon un ancien espion américain, les services de surveillance US «traitent Netanyahou comme ennemi» 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales