«Dieu autorise à violer les non musulmanes», affirme une professeure d'études islamiques

Source: Reuters

Une professeure d'études islamiques en Egypte a fait scandale dans une émission télévisée où elle expliquait que l'Islam permet le viol des femmes non musulmanes en temps de guerre avec les «ennemis de l'Islam».

«Les prisonnières de guerre sont votre propriété. Pour les humilier, il faut qu'elles deviennent la propriété d'un chef de guerre ou d'un musulman qui pourra profiter d'elles commme de ses femmes», explique tranquillement Suad Saleh, professeure d'études islamique à l'université Al-Azhar du Caire, sur la chaine égyptienne Al-Hayat TV. 

Justifiant le viol, elle affirme qu'il est autorisé et légitime en tant de guerre entre musulmans et leurs ennemis, notamment Israel. 

Selon elle, réduire en esclavage et violer des femmes israéliennes est acceptable et encouragé dans l'Islam. 

En revanche, elle a condamné les musulmans qui ont recours à des femmes asiatiques pour le sexe, ajoutant que les seules esclaves légitimes sont les prisonnières de guerre. 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales