Avant les primaires, Trump estime qu'il «pourrait tirer sur quelqu'un sans perdre une voix»

Avant les primaires, Trump estime qu'il «pourrait tirer sur quelqu'un sans perdre une voix» Source: Reuters
La campagne bat actuellement son plein entre Donald Trump et Ted Cruz

Avant les primaires républicaines qui débuteront le 1er février dans l'Iowa, Ted Cruz et Donald Trump continuent à s'échanger des amabilités. Mais le magnat de l'immobilier reste en tête des sondages.

C’est un argument étonnant, mais qui en dit long sur la confiance en lui qu’a Donald Trump. Alors que la campagne pour la primaire Républicaine bat son plein, avec l’Iowa qui est appelé à s’exprimer dès le 1er février prochain, Donald Trump est convaincu de sa victoire face à Ted Cruz, son principal opposant.

Se félicitant de la loyauté supposée de ses partisans le milliardaire a ainsi affirmé qu’il «pourrait tirer sur quelqu'un au milieu de la Cinquième avenue sans perdre un seul vote».

Une déclaration étonnante qui illustre surtout très bien la tension entre les deux favoris des sondages qui ont passé la journée de samedi dans le petit Etat rural du Midwest à échanger des amabilités.

Lire aussi : Le «pire duo de l'histoire», Donald Trump et Sarah Palin, ne fait pas l’unanimité

«Tous les jours, je regarde sur mon téléphone quelle insulte il a proférée à mon encontre. Je n'ai pas répondu sur le même plan et je n'en ai pas l'intention», a par exemple affirmé Ted Cruz. Le Texan tente d’emporter cet Etat conservateur grâce à son argument numéro un : son histoire.

Il a ainsi, durant toute sa carrière, défendu des causes conservatrices (liberté de religion, droit du port d'armes, lutte contre l'avortement). Des sujets sur lesquels Donald Trump, homme d'affaires new-yorkais, a viré à droite pour cette campagne.

Comme souvent, Trump a, lui, répondu par l’attaque. Le magnat de l'immobilier s'en prend frontalement au sénateur depuis plusieurs mois, en répétant qu'il pourrait être inéligible à la présidence parce qu'il est né au Canada. «Ted a beaucoup de problèmes. Numéro un : le Canada, il pourrait se présenter pour être Premier ministre du Canada», a ironisé Donald Trump, lors d'un meeting dans l’Iowa.

Le dernier sondage, réalisé pour CNN auprès des républicains ayant l'intention de participer au vote de l'Iowa, donne 37% des voix au milliardaire contre 26% à Ted Cruz, suivi de Marco Rubio (14%), avec une marge d'erreur de 6 points. Surtout, et c’est la principale victoire de Trump ces derniers jours, une partie des républicains traditionnels ne voit plus Donald Trump comme un pestiféré. Ils semblent croire qu'une victoire à la présidentielle de novembre serait plus probable avec le milliardaire new yorkais qu'avec l'ultra-conservateur Ted Cruz.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»