Explosions et prise d’otages dans la capitale somalienne : plus de 20 morts

© Feisal Omar Source: Reuters

Deux explosions suivies d’une fusillade ont eu lieu jeudi dans un restaurant au bord de la plage à Mogadiscio. Une prise d’otages a été également rapportée.

«Une voiture piégée a explosé à l’entrée du Beach View Cafe situé sur la plage du Lido», a fait savoir à Reuters le major Abdiqadir Ali, de la police locale.

L’explosion a été suivie d’une fusillade entre les forces de l’ordre et les agresseurs, durant laquelle une autre voiture a explosé. Selon les médias locaux, au moins cinq personnes ont été impliquées dans l’attaque contre le restaurant.

«Ils ont tué près de 20 personnes, dont des femmes et des enfants», a annoncé un officier de police somalien, Mohamed Abdirahman, qualifiant l'attaque contre des civils de «barbare et brutale».

Des utilisateurs du Twitter ont aussi fait état d’une «prise d’otage» dans le Beach View Cafe. Le journaliste local Hanur Maruf a écrit sur son compte Twitter que selon ses sources, les agresseurs ont pris l’entier contrôle de l’hôtel et du restaurant Beach View.

Un responsable de la police somalienne a indiqué à AP que le restaurant de fruits de mer du Lido a été attaqué. Après l’explosion d’une voiture piégée à l’entrée, les agresseurs ont progressé arme à la main dans le bâtiment.

Ils ont ouvert le feu sur les clients du restaurant, a noté le capitaine Mohamed Hussein, ajoutant qu’il ne disposait pas d’information sur d’éventuelles victimes. Les hommes en arme ont pris plusieurs otages à l’intérieur même du restaurant.

Selon l’agence, le leader des assaillants a été capturé vivant par les troupes d’intervention, qui ont également sauvés plusieurs civils. Les hommes armés ont ciblé de jeunes diplômés de l’université qui faisaient la fête dans le restaurant, a indiqué la NISA.

L'attaque a été revendiquée par le groupe islamiste Al-Shabaab, lié à Al-Qaïda, a fait savoir Radio Andalus. Le groupe a précédemment utilisé des méthodes similaires, visant à attaquer des hôtels et des restaurants populaires parmi les responsables gouvernementaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales