EN CONTINU : 25 morts et 30 blessés dans une attaque des talibans contre une université au Pakistan

Source: Reuters

Au moins quatre assaillants ont pénétré dans les locaux de l’université Bacha Khan au nord-ouest du Pakistan, faisant plusieurs victimes. Des étudiants et des professeurs se trouvaient à l'intérieur du campus au moment de l'attaque.

  • Les quatre terroristes responsables de l’attaque portaient des vestes d’explosifs, ont annoncé des sources militaires à Vice News. Les kamikazes ont cependant été abattus avant de pouvoir les faire détoner.

    Source: Reuters

  • Le ministre de l’Information pakistanais, Chaoukat Iousoufzaï, a annoncé que le nombre de morts dans l’attaque avait atteint 25 personnes, selon le quotidien Daily Pakistan.

  • Le bilan de l'attaque terroriste est passé à 21 tués, a indiqué à l'AFP le chef de la police régionale, Saeed Wazir.

    L'opération conjointe de la police et de l'armée est terminée et les forces de sécurité patrouillent dans la zone, selon le responsable.

    Les soldats pakistanais mobilisés lors de l'attaque Source: Reuters
    Les soldats pakistanais mobilisés lors de l'attaque

  • Le bilan de l'attentat est passé à 12 morts, alors que 30 autres personnes ont été blessées, selon le chef de la police régionale Saeed Wazir cité par l'AFP, en précisant qu'il s'agissait d'étudiants, de membres du personnel et de gardes de sécurité.

    Les soldant ont bouclé le campus Source: Reuters
    Les soldant ont bouclé le campus

  • Les rebelles talibans ont revendiqué l'attaque contre l'université.

  • Cinq personnes ont péri dans l'assaut, selon les sources officielles citées par l'AFP, qui n'ont pas précisé s'il y avait des attaquants parmi les morts. 

    Entretemps, certains sources affirment que le bilan mortel pourrait atteindre 20 personnes.

    Source: Reuters

    Parmi les 50 blessés, trois agents de sécurité, un professeur de l’université et un étudiant sont dans un état critique, a annoncé l’agence Reuters en citant les responsables de sécurité.

  • D'après les médias pakistanais, deux étudiants ont péri dans la fusillade, à côté du professeur de chimie dont la mort a été confirmée par la police locale.

    Auparavant, le vice-président de l'université a indiqué qu'aucun étudiant n'avait été blessé.

    Deux hommes sont évacués du campus de l'université Source: Reuters
    Deux hommes sont évacués du campus de l'université

  • Le nombre exact de tireurs présents sur le campus n'est toujours pas confirmé, alors que certains médias affirment que huit personnes seraient responsables de l’attaque, dont au moins deux auraient été abattues.

D’après la police locale citée par la chaîne de télévision Geo TV, des tirs sont toujours entendus depuis les bâtiments de l’université. Une forte présence policière a été annoncée par les médias, qui ont également fait état de deux explosions à l’intérieur du campus.

L'université a été bouclée par l’armée, alors qu’un hélicoptère militaire patrouille au-dessus de la zone.

La plupart des étudiants ont été évacués, a annoncé la police.

Selon le bilan préliminaire cité par les journaux pakistanais, un professeur de chimie et deux étudiants ont été tués dans l'attaque, alors qu'au moins 50 autres personnes ont été blessées.

L’incident a eu lieu alors qu’un concours de poésie devait se tenir dans l’université, rassemblant une audience supplémentaire de 600 personnes.

L’université Bacha Khan se trouve dans la banlieue de Charsadda, capitale de la province de Khyber Pakhtunkhwa, dans le nord-ouest du pays. Par le passé, cette région a été régulièrement le théâtre d'affrontements entre l’armée pakistanaise et les talibans.

Lire aussi : Les effigies des dirigeants iraniens brûlées par des manifestants Pakistanais

En décembre 2014, la ville de Peshawar dans la même province a été frappée par l'une des attaques terroristes les plus meurtrières au Pakistan. Un groupe de combattants talibans s’était alors emparé d’une école pour les enfants de militaires, tuant 148 personnes, majoritairement des élèves.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales