Le président du conseil européen donne deux mois à l'UE pour gérer la crise migratoire

Le président du conseil européen donne deux mois à l'UE pour gérer la crise migratoire© reuters Source: Reuters
Donald Tusk

Donald Tusk, le président du Conseil européen a déclaré que l'Union européenne n'a «pas plus de deux mois» pour maîtriser la crise migratoire ou devra tirer un trait sur la libre-circulation des personnes conférée par le traité de Schengen.

Pour Donald Tusk, il est urgent de régler la situation de la crise migratoire dans l'Union européenne. Selon ses propos rapporté par Reuters, il a mis en garde contre le risque d'échec du «projet politique» européen si l'ensemble de l'Union ne parvient pas à exercer un contrôle efficace sur ses frontières extérieures.

L'Europe est confrontée depuis l'année dernière à la plus grave crise migratoire qu'elle ait connue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi : Manuel Valls à propos des réfugiés : «Nous ne pouvons pas leur dire venez tous»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»