Des obus auraient tué deux personnes près d'une école turque à la frontière syrienne

- Avec AFP

Au moins deux personnes auraient été tuées selon les médias turcs© Capture Twitter @dhainternet
Au moins deux personnes auraient été tuées selon les médias turcs

Une explosion aurait eu lieu à proximité d'une école en Turquie. Selon les médias turcs, il s'agirait d'un obus de mortier qui a frappé un centre médical situé à côté d'une école, à la frontière avec la Syrie. Les médias turcs parlent de deux morts.

Au moins une personne a été tuée le 18 janvier par deux obus d'origine encore indéterminée qui sont tombés près d'une école dans la ville de Kilis, au sud de la Turquie près de la frontière syrienne, ont rapporté les médias turcs. Trois autres personnes au moins, des élèves de l'école, ont été blessées par ces tirs, a précisé la chaîne d'information NTV. D'autres médias turcs parlent de deux morts.

Interrogé par les chaînes d'information locales, le maire de Kilis, Hasan Kara, a indiqué que les obus venaient «très probablement» de la Syrie voisine. Ces informations n'ont pas été immédiatement confirmées de source officielle.

Les télévisions turques diffusaient au matin du 18 janvier des images d'ambulances transportant des blessés jusqu'à l'hôpital de la ville. A plusieurs reprises, des localités frontalières turques ont été touchées par des obus tirés depuis la Syrie depuis le début de la guerre-civile qui remonte au mois d'avril 2011. Plusieurs personnes ont payé de leur vie ces «dommages collatéraux».

En vertu de ses règles d'engagement, l'armée turque y répond systématiquement par des tirs d'artillerie visant les positions d'où sont partis les tirs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales