Haut responsable du nucléaire de Téhéran : l’Iran démantèle le cœur du réacteur nucléaire d’Arak

Haut responsable du nucléaire de Téhéran : l’Iran démantèle le cœur du réacteur nucléaire d’Arak© ISNA

Le cœur du réacteur à eau lourde d’Arak a été retiré, a fait savoir le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique(OIEA), Behrouz Kamalvandi. Le pays se rapproche ainsi de la levée des sanctions internationales.

Behrouz Kamalvandi a annoncé la nouvelle quelques jours après avoir déclaré la désactivation du réacteur dans le courant de cette semaine.

Le cœur du réacteur était capable de produire du plutonium et son sort était un point important de désaccord lors des négociations entre les six puissances mondiales et l’Iran, qui ont eu pour issue un accord en juillet dernier.

Selon l’accord signé en juillet, le réacteur doit être rééquipé avec l’aide des spécialistes étrangers pour être utilisé dans le cadre de projets de recherche et la production d’isotopes radioactifs médicaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»