«Arrêtez de nous envoyer des sextoys», demande un des miliciens qui occupe un parc en Oregon

Jon Ritzheimer fait partie des quelques hommes armés qui occupent le parc de Malheur dans l'Oregon Source: Reuters
Jon Ritzheimer fait partie des quelques hommes armés qui occupent le parc de Malheur dans l'Oregon

Pour moquer leur envahissement du parc national de l'Oregon et critiquer leur combat, des opposants aux miliciens envoient tous les jours des colis contenant des sextoys. Jon Ritzheimer, un des leaders de la milice, a dit son ras-le-bol sur Facebook.

C’est une manière pour le moins originale de décrédibiliser une action et, par la même occasion, d’énerver des gens dont l’humour ne saute pas aux yeux. Alors qu’ils occupent toujours le parc national de Malheur dans l’Oregon – et cela depuis maintenant 12 jours – la dizaine d’hommes armés qui entend s’opposer au gouvernement fédéral reçoit, pratiquement tous les jours, des vibromasseurs et des godemichets par la poste de la part de ses opposants.

Pour les opposants, il s’agit là d’un moyen de moquer ces hommes qui ont envahi un parc national avec l’objectif de dénoncer la part trop importante, selon eux, des terres aux mains de l’Etat, et les taxes que doivent s'acquitter les éleveurs. Ils sont menés par Ammon Bundy, un Texan qui s’est fait connaître en 2014 pour avoir pris les armes et menacé d’affronter la police, après son refus de s'acquitter d'une taxe pour accéder aux terres fédérales.

It's sad that there are people who would spend this kind of money on this rather than spending it to do good in the...

Posté par Jon Ritzheimer sur lundi 11 janvier 2016

Parmi les quelques hommes qui restent sur place – ils seraient aujourd’hui une dizaine, contre près de 100 il y a encore 10 jours – il y a Jon Ritzheimer. Ancien Marine ayant participé à la guerre en Irak, patron d’un site internet vendant des t-shirt «F**k Islam», ce dernier n’apprécie pas beaucoup les «cadeaux» envoyés à la milice de l’Oregon.

Dans une vidéo publiée sur Facebook, Jon Ritzheimer qualifie ces colis de «courrier de la haine», et affirme qu’il refuse désormais d’ouvrir les paquets. «Ils gaspillent leur argent pour nous envoyer ces trucs odieux, il y a même eu un sac de «b***s»… Ils dépensent leur argent pour la haine, mais nous n’allons pas nous laisser intimider et nous continuerons de faire ce qu’il y a de mieux pour notre pays.»

Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont moqué cette vidéo de Jon Ritzheimer, et appelé à l’envoi de toujours plus de colis en direction de l’Oregon.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales