Le fastueux centième anniversaire d'un parrain de la mafia scandalise le maire d'une ville de Sicile

Le parrain de la mafia a fêté son anniversaire en grande pompe© Facebook
Le parrain de la mafia a fêté son anniversaire en grande pompe

Un ancien chef de la mafia a mis en colère un maire sicilien après avoir tiré un feu d'artifice à l'occasion de ses cent ans.

Dans la mafia, on sait fêter les anniversaires. Alors 100 ans, forcément, c’est une date marquante dans un milieu où la vie se termine souvent entre quatre murs ou entre quatre planches. Pour son anniversaire, Procopio Di Maggio, chef de Cosa Nostra sous la direction du mythique Toto Riina, a donc mis le petit plat dans les grands.

Dernier responsable du clan Toto Riina en vie et en liberté, ayant survécu à deux tentatives d’assassinats – chance que n’a pas eu son fils, retrouvé noyé en 2000 - Procopio Di Maggio a donc invité sa famille et ses amis à un somptueux dîner dans l’une des salles de banquet les plus élégantes de Cinisi, à proximité de Palerme. Le tout avant de faire tirer un grand feu d’artifice dans la ville, ce qui a entraîné la colère du maire de la ville, raconte le quotidien La Repubblica.

Procopie Di Maggio lors de son anniversaire© Facebook
Procopie Di Maggio lors de son anniversaire

«Aujourd’hui Di Maggio est inoffensif, mais cette histoire me dérange», a expliqué le maire de la ville, Giangiacomo Palazzolo, qui avait pourtant interdit l’utilisation de feux d’artifice. «Je vais prendre des mesures». Il faut dire que le spectacle pyrotechnique a été vu à des kilomètres à la ronde, avant d’être publié, ainsi que les photos de la soirée, sur Facebook.

Pas certain pourtant que le maire fasse réellement peur à Di Maggio, qui en a vécu d’autres. Il a en effet échappé à deux attentats avec son fil dans les années 80, avant de retrouver son fils au large de Palerme, pieds et les poings liés, et enveloppé dans un sac en plastique lesté d'un poids… Il avait aussi été acquitté d’une douzaine de meurtre – dont celui d’un juge – dans un maxi procès des années 80.

Cet anniversaire fastueux survient alors que l’Italie continue de faire la guerre à la mafia, sans toujours obtenir un grand succès. La mafia avait fait parler d’elle en août dernier après avoir enterré l’un de ces chefs dans un faste démesuré à Rome. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales