Daesh aurait tué 80 personnes près de la ville irakienne de Mossoul

Des combattants de Daesh à Mossoul© STRINGER Iraq Source: Reuters
Des combattants de Daesh à Mossoul

D’après la télévision irakienne Alsumaria, au moins 80 personnes ont été assassinées par l’Etat islamique (EI) dans le camp militaire d’Al Ghazlani. L’organisation les avait accusées d’espionnage.

«Les terroristes de Daesh ont abattu 80 personnes, y compris des agents des forces de sécurité, des militaires et tous ceux qui se sont opposés à l’idéologie du groupe terroriste», a déclaré la chaîne de télévision Alsumaria depuis la ville de Mossoul, deuxième plus grande ville d’Irak située à moins de 50 km de Bagdad et qui se trouve toujours aux mains de Daesh. 

Début janvier, les terroristes de l’EI avaient déjà diffusé une vidéo d’une exécution en masse. Le 3 janvier, le groupe terroriste avait publié une vidéo qui montrait l'assassinat de cinq personnes accusées d'être des espions britanniques et adressait un message au Premier ministre britannique, David Cameron.

Un homme masqué semblant parler avec un accent britannique s'adresse ensuite directement au Premier ministre, David Cameron : «Ceci est un message pour David Cameron. Il est étonnant d'entendre aujourd'hui qu'un dirigeant insignifiant comme toi conteste la puissance de l'Etat islamique. [...] Nous allons continuer à mener le djihad, à franchir les frontières et un jour, nous envahirons votre territoire, où nous allons gouverner selon la Charia», déclare le djihadiste.

Londres a par la suite précisé que les personnes tuées n’ n’étaient pas citoyens des citoyens britanniques. 

Lire aussi : Daesh aurait lancé une vaste contre-attaque pour récupérer Ramadi

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales