Gigantesque fuite de méthane près de Los Angeles : l’état d’urgence déclaré

© Christian Hartmann Source: Reuters

Des milliers de résidents ont dû être évacués de Porter Ranch, en banlieue de Los Angeles, en raison d’une fuite de gaz massive qui portait atteinte à la santé des habitants, en plus de constituer un drame écologique.

Le gouverneur de Californie a décrété l’état d’urgence mercredi 7 janvier suite à la découverte d’une fuite, qui dure déjà depuis plusieurs mois, dans un puits de méthane.

Selon les autorités, celle-ci dégagerait entre 30.000 et 58.000 kilogrammes par heure de gaz dans l’air, soit «l'équivalent de 3/4 des émissions de toutes les raffineries de pétrole de la Californie en un an», rapporte Stéphanie Pincetl, professeure de sciences environnementales, à l’agence de presse française AFP.

Celle-ci explique que le méthane est un gaz à effet de serre «80 fois plus puissant que le CO2» et que la découverte s’apparente donc à une véritable catastrophe écologique.

De nombreux habitants des alentours de Porter Ranch ont souffert de nausées, de saignements de nez, ou encore de maux de tête. La compagnie de distribution gazière Southern California Gas Company (SoCalGas), en charge de l’exploitation du puits, a relogé plusieurs milliers d’entre eux.

S’expliquant sur la mise en place de l’état d’urgence dans la zone entourant la fuite, le gouverneur Jerry Brown a indiqué dans un communiqué de presse que «toutes les agences gouvernementales vont utiliser leur personnel, équipement et infrastructures pour assurer une réponse continue et complète face à cet incident».

La fuite de méthane avait été découverte par les autorités, le 23 octobre dernier.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales