Un consulat indien attaqué dans le nord de l'Afghanistan

Source: Reuters

Dimanche soir et lundi matin, des explosions et des tirs d'armes à feu ont retenti près du consulat d'Inde à Mazar-i-Sharif, ville du nord de l'Afghanistan.

Des hommes armés non identifiés ont tenté dimanche soit de prendre d'assaut le consulat indien dans la ville afghane de Mazar-i-Sharif, a déclaré Mounir Farhad, porte-parole du gouverneur de la province de Balkh, où se trouve Mazar-i-Sharif, à un peu plus de 300 km au nord-ouest de Kaboul, cité par Reuters. Des explosions et des coups de feu ont été entendus sur les lieux. «C'est une attaque contre le consulat d'Inde. Nous ignorons si les insurgés ont pu pénétrer à l'intérieur», a précisé le porte-parole du gouverneur.

Richard Danziger, membre de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), a écrit sur son compte Twitter qu'il avait entendu deux explosions en série dans la ville. La chaîne de télévision indienne ABP a indiqué de son côté que quatre assaillants avaient tenté d'entrer dans le consulat. Deux d'entre-eux ont été immédiatement tués par les forces afghanes, alors que les deux autres ont réussi à prendre la fuite. 

L'attaque s'est poursuivie lundi matin, lorsque la police et l'armée afghanes échangeaient des coups de feu avec des hommes armés retranchés dans une maison adjacente au consulat indien, douze heures après qu'ils ont tenté, en vain, de prendre le bâtiment d'assaut.

L'attaque intervient une dizaine de jours seulement après la visite en Afghanistan du Premier ministre indien, Narendra Modi. Accusé de laxisme envers les Talibans par Kaboul, le Pakistan voit  ces dernier temps son statut d'allié régional se déliter au profit de l'Inde. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales