Alerte de Munich : les partisans de l'accueil des réfugiés responsables, selon le chef de Pegida

Lutz Bachmann, le chef du mouvement anti-islamisation Pegida Source: Reuters
Lutz Bachmann, le chef du mouvement anti-islamisation Pegida

Lutz Bachmann, le chef du mouvement anti-islamisation Pegida, s'est moqué des partisans de l'accueil des réfugiés en Allemagne après l'alerte-attentat qui a secoué Munich le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Quelques minutes après le drame, le chef du mouvement xénophobe a cyniquement appelé sur Twitter tous ceux qui aident les migrants «à se rendre immédiatement à la gare» de Munich. La gare centrale et celle de Pasing, à l'ouest de la ville, avaient été évacuées en urgence en raison d'informations qualifiées de «très crédible» sur l'organisation de deux attaques suicides.

«Les réfugiés de Daesh ne sont pas les bienvenus»

Le hashtag «les réfugiés de Daesh ne sont pas les bienvenus» en allemand a été ajouté sur le message Lutz Bachmann afin de se moquer du slogan très repris en Allemagne : «les réfugiés sont les bienvenus ici». Ses propos ont provoqué de vives réactions d'opposition sur les réseaux sociaux.

Ce message est intervenu après que la chancelière Angela Merkel a présenté l'arrivé d'un nombre croissant de réfugiés dans le pays comme une «opportunité pour demain», dans son allocution télévisée du Nouvel An. Elle a aussi appelé à ne pas suivre les nationalistes qui ont de la «froideur et même de la haine dans le cœur».

Lire aussi : L’allocution du Nouvel An d’Angela Merkel a été diffusée avec des sous-titres en arabe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales