Miss Irak menacée d'enlèvement si elle ne rejoint pas immédiatement Daesh

Shaima Qassem, Miss Irak.© Reuters. Source: Reuters
Shaima Qassem, Miss Irak.

Après sa victoire au premier concours de beauté organisé en Irak en 40 ans, la jeune femme a reçu des menaces par téléphone lui disant qu'elle serait enlevée si elle ne rejoignait pas les rangs de Daesh, a annoncé le quotidien koweïtien al-Watan.

Après les menaces téléphoniques dont elle a été l'objet, la reine de beauté de la ville de Kirkouk (Nord), Shaima Qassem, s'est dite bouleversée. Elle a toutefois assuré qu'elle n'arrêterait pas de participer aux concours de beauté, selon des informations publiées par les organisateurs du concours de Miss Irak.

La finale de la compétition a eu lieu dans un hôtel de Bagdad et a présenté huit candidatse en robes de soirée. Il s'agissait de la seule partie de la compétition ouverte aux médias.

La finale télévisée du concours, prévue à l'origine le 1er octobre, avait été repoussée au mois de décembre, après de nombreuses menaces proférées par des chefs tribaux, farouchement opposés au concours, envers les jeunes femmes et leurs familles .

Précédemment, au moins deux jeunes femmes s'étaient déjà retirées du concours après avoir reçu des menaces de mort. De plus, la partie de la compétition lors de laquelle les jeunes femmes doivent défiler en maillot de bain a dû être abandonné, ont indiqué les organisateurs.

Ces derniers avaient tenté d'adapter certains aspects du concours par respect pour la sensibilité des pays musulmans, plutôt conservateurs, où l'exposition du corps de la femme reste taboue.

Ainsi, les maillots de bain ont par exemple été remplacés par une tenue plus conservatrice, mais tout port du foulard islamique reste exclu, pour faire en sorte que la compétition reste conforme aux protocoles du concours occidental.

Shaima Qassem est prête à représenter l'Irak au concours de Miss Univers qui se tiendra en Thaïlande en Mars 2016. 

Actuellement, près d'un tiers de l'Irak est contrôlé par l'Etat islamique, dont les militants islamistes ultra conservateurs considèrent que les femmes doivent porter le voile intégral, les contrevenantes s'exposant à de lourds châtiments pouvant aller jusqu'à la mort. 

Lire aussi : Syrie : les chrétiennes prennent les armes contre Daesh (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales