Un journaliste du Sun voyage sans papiers de Turquie en France, mais le tabloïd a retiré son article

Des réfugiés à la frontière grecque © Alexandros Avramidis Source: Reuters
Des réfugiés à la frontière grecque

Les critiques du gouvernement croate, qui a publié un scan du passeport de l’enquêteur du Sun, ont poussé le tabloïd britannique à retirer cet article de son site internet car il pourrait s’agir d’un faux.

Selon la version du Sun, son journaliste, Emile Ghessen, est parvenu à éviter tous les contrôles de sécurité lors de son voyage de six jours sur le parcours qu’empruntent les migrants entre la Turquie et l’Europe occidentale. Ancien membre de la marine royale, Emile Ghessen se serait fait passer pour un Iranien et aurait réussi, avec l’aide de passeurs, à se faire transporter de Turquie jusqu’en Grèce. Il aurait ensuite rejoint Paris où il s’est rendu devant le Bataclan, via les Balkans, et en particulier la Croatie, l’Autriche et l’Allemagne.

© Capture d'écran du site The Sun

Cependant, le ministère croate de l’Intérieur affirme que les autorités ont contrôlé ses papiers à deux reprises, la première fois lorsqu’il est entré en Croatie, et la seconde quand il en est ressorti. Selon le gouvernement croate, l’article du Sun contient donc «des allégations fausses et malicieuses».

Le passeport du journaliste Emile Ghessen© Le minsitère croate de l'Intérieur
Le passeport du journaliste Emile Ghessen

Le Sun a publié un article intitulé «Six jours vers la terreur» qui révélait «comment l’Europe est encore largement ouverte au danger». L’article était accompagné par des photos du journalistes prises dans tous les pays qu’il a traversés. Le site du Sun l’a supprimé même si les tweets peuvent toujours être consultés sur les réseaux sociaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales