Barack Obama rejette toujours le plan de fermeture de Guantanamo

Source: Reuters

L'administration Obama juge qu’à un coût de 600 millions de dollars, pour fermer la prison de Guantanamo et reconstruire l’équivalent sur le sol américain, cela ne vaut pas la peine de fermer le centre de détention américain sur l’île de Cuba.

Le Pentagone a estimé qu’il faudrait près de 600 millions de dollars pour fermer la prison de Guantanamo, dont 350 millions seraient des coût de construction, rapporte le Wall Street Journal.

Barack Obama et son ministre de la Défense, Ashton Carter, ont étudié cette question le 10 novembre, avant de le rejeter et de demander au Pentagone de revoir ses plans, a confié un haut responsable américain.

Le président américain lui a demandé de se concentrer sur la baisse des coûts d’exploitation de la future prison, coûts de la sécurité compris. De plus, les dépenses relatives au transport et à l’hébergement des hommes en charge de la surveillance des détenus doivent également être revus à la baisse.

Le porte-parole du Pentagone Gary Gross a déclaré que l’administration travaillait pour le moment sur un plan de fermeture de la prison de Guantanamo de manière «sécurisée et responsable».

Dès le 22 janvier 2009, le président Obama avait signé un ordre exécutif afin de fermer le camp de rétention situé sur l’île de Cuba, qui, six ans plus tard, est toujours en activité. Si le nombre de prisonniers est passé de 241 à 107 durant son mandat, le président invoque chaque fois de nombreux obstacles pour justifier qu’il n’est pas possible de fermer cette prison définitif..

En savoir plus : Les 10 fois où Obama a promis de fermer Guantanamo

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales