Défense syrienne : l’armée gouvernementale a été visée par des tirs depuis la Turquie

Source: Reuters

Les combattants de l’armée syrienne ont essuyé des tirs de mortier depuis le mont Jebel al-Aqra, qui se trouve sur le territoire de la Turquie, a annoncé aux journalistes le représentant officiel de l’armée syrienne, le général Ali Mayhoub.

«La nuit dernière, des tirs intenses visant un détachement de troupes gouvernementales syriennes ont été observés depuis le mont Jebel al-Aqra», a déclaré Mayhoud lors d’un point de presse, en ajoutant que le commandant suprême de l’armée syrienne «a prévenu des conséquences d’un tel comportement».

Le général a également accusé la Turquie d’acquérir du pétrole et des objets du patrimoine culturel depuis les terroristes syriens à des prix extrêmement bas en échange de son soutien militaire.

En savoir plus : Etat des lieux à la frontière turco-syrienne

La Syrie «réclame à la communauté internationale de mettre une pression maximale sur la République turque pour les forcer à renoncer de soutenir, directement et indirectement, le terrorisme international», a déclaré le militaire. Selon lui, les véhicules circulent librement entre la Turquie et les territoires sous contrôle des terroristes, alors que le gouvernement syrien n’est pas pour le moment capable de contrôler ces parties de la frontière.

En savoir plus : Avec Erdogan, en route vers la Troisieme Guerre mondiale ?

Due à un «manque de responsabilité de la part des autorités turques», cette «porosité des frontières permet aux terroristes de pénétrer sans aucun obstacle dans les pays d’Europe et d’y organiser ses crimes odieux», a conclu Ali Mayhoub.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales