Camions en feu sur la frontière turco-syrienne après une prétendue frappe aérienne (VIDEO)

Source: Reuters

Des images filmées à un point de contrôle à la frontière du côté syrien montrent des camions en train de brûler après ce qui a été qualifié de frappe aérienne par les témoins cités par l’agence Reuters.

L’auteur de la vidéo, un travailleur humanitaire turc qui a parlé à Reuters, a affirmé que c’étaient des camions d’aide humanitaire qui ont été visés.

D’après le chef d’un autre point de passage contrôlé par les rebelles turcs situé dans la même région, les frappes ont atteint un garage et auraient fait trois victimes. «Il n’y a aucune information sur les auteurs de cette frappe», a-t-il déclaré à Reuters.

Ni la Russie ni la Turquie n’ont encore émis de commentaire officiel concernant cette question.

Il est reconnu que la frontière turco-syrienne est un important corridor de transit pour les convois transportant du pétrole produit par des entreprises contrôlées par Daesh.

En savoir plus : Ankara protège Daesh, car la Turquie a un intérêt financier dans l’Etat islamique, selon Dmitri Medvedev

La Russie a entamé le 30 septembre une campagne aérienne en Syrie, suite à une demande officielle du président du pays Bachar el-Assad. Les avions russes ont depuis détruit plusieurs milliers de cibles terroristes, avec pour objectif d’endommager l’infrastructure économique des terroristes, alors que Daesh tire une grande partie de ses revenus du commerce de pétrole.

En savoir plus : la Turquie n’a à aucun moment averti l’avion, affirme le pilote survivant du SU-24 russe (VIDEO)

S’il sera confirmé que c’étaient des avions russes qui ont effectué cette frappe, les relations russo-turques pourraient en pâtir. Mardi, les forces aériennes turques ont abattu un avion russe au-dessus du territoire syrien, en l’accusant d’avoir violé son espace aérien. Moscou réfute ces accusations, estimant qu’il s’agit d’une «provocation préméditée» de la part d’Ankara.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales