La Russie a bombardé 472 installations terroristes en Syrie au cours des deux derniers jours

Source: RIA NOVOSTI

Les forces armées russes ont détruit 472 cibles terroristes en Syrie, en 141 sorties aériennes effectuées lors des dernières 48 heures. Les frappes ont eu lieu dans les provinces d’Alep, de Damas, de Hama, de Homs, de Idleb, de Lattaquié et de Raqqa.

Tous les avions russes sont rentrés à la base aérienne de Khmeimim près de Lattaquié, a déclaré Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

Lors des deux derniers jours, les avions ont aussi accompli des missions supplémentaires de reconnaissance sur de nouvelles cibles, a-t-il ajouté.

Lire aussi : «Pour Paris !» et «Pour les nôtres !» : message aux terroristes écrit sur des bombes russes (VIDEO)

Le porte-avion Charles-de-Gaulle commence ses opérations contre Daesh

Le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que le porte-avion Charles-de-Gaulle était arrivé près des côtes syriennes dans la nuit de dimanche à lundi et qu’il était «prêt à commencer l’opération contre les terroristes en Syrie».

Le porte-avions Charles-de-Gaulle près de Toulon Source: Reuters
Le porte-avions Charles-de-Gaulle près de Toulon

La position exacte du bâtiment est tenue secrète pour des raisons de sécurité. D’après les estimations, sa mission durera quatre mois, mais le gouvernement pourra la prolonger.

Grâce aux 26 chasseurs embarqués, dont 18 Rafale et huit Super Etendard, l'armée française espère tripler sa capacité de frappe contre Daesh en Irak et en Syrie. Six Rafale et six Mirage 2000 français sont déjà stationnés aux Emirats arabes unis et en Jordanie.

Jean-Yves Le Drian a aussi nommé les cibles que la France a l’intention de frapper en priorité. Ce seront «Mossoul en Irak, où se trouvent les lieux de décision politique de Daesh et Raqqa en Syrie, où se trouvent  les centres d'entraînement des “foreign fighters”, c'est-à-dire les combattants destinés à agir à l'extérieur», a-t-il précisé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales