Les Etats-Unis, le Canada et l’Ukraine rejettent une résolution contre la glorification du nazisme

Une femme se cache le visage alors qu’elle effectue un salut fasciste avec d’autres personnes, après avoir assisté à une messe, près de la basilique de Valle de los Caidos, près de Madrid, en novembre 2011. Source: Reuters
Une femme se cache le visage alors qu’elle effectue un salut fasciste avec d’autres personnes, après avoir assisté à une messe, près de la basilique de Valle de los Caidos, près de Madrid, en novembre 2011.

Un comité de l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution pour «combattre la glorification du nazis» avec le soutien de 126 pays. A la surprise générale, les Etats-Unis, l’Ukraine et le Canada ont voté contre.

La résolution, proposée par la Russie et à laquelle 52 Etats, dont le Brésil, la Chine, l’Inde et le Kazakhstan ont participé, a pour but d’introduire des mesures permettant de lutter contre la glorification du nazisme, du néonazisme et de toutes autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d’intolérance.

Elle condamne aussi toute négation de l’holocauste et toutes les formes de glorification du nazisme, y compris l’exaltation des membres des Waffen SS. Les auteurs et ceux qui ont signé le document ont fait preuve de leurs préoccupations quant à l'édification de monuments et de mémoriaux vénérant les nazis et aux «éternelles tentatives de détruire des monuments dédiés à ceux qui ont combattu les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale».

Le vote s’est déroulé au sein du troisième comité de l’Assemblée générale de l’ONU sur les questions  sociales, humanitaires et culturelles. Le vote de toute l’Assemblée générale doit intervenir plus tard, lors de la sa 70ème session.

126 états membres sur 193 ont voté pour la résolution tandis que 4 pays, notamment les Etats-Unis, le Canada, les Palaos et l’Ukraine, ont voté contre. Les 53 autres pays se sont abstenus.

Ces quatre voix qui se sont élevées contre cette résolution ont suscité bien des questions. La Russie a même qualifié le choix de ces pays de «regrettable» et «déconcertant».

Lire aussi : Le chef de Secteur droit rejette l'accord de Minsk et envisage la poursuite de la guerre

L’année dernière, 115 pays avaient voté pour une résolution similaire et trois contre, les Etats-Unis, le Canada et l’Ukraine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales