Ministre libanais des Affaires étrangères : s’attaquer au financement du terrorisme est crucial

Le ministre libanaisdes Affaires étrangères et son homologue russe
Le ministre libanaisdes Affaires étrangères et son homologue russe

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre russe des Affaires étrangères, son homologue libanais a souligné que l’éradication du terrorisme exige «l’exclusion du financement, des actions militaires, et la lutte contre l’idéologie».

Sergueï Lavrov a dit espérer que les pays du G20 pourront régler le problème du financement qu’on accorde au groupe terroriste Daesh, et permettront de se concentre sur la tâche principale qui consiste à restreindre toutes les activités de Daesh, s’en prendre à ses sources de revenus et ravitaillements, détruisant ainsi le groupe.

Après avoir noté que les accidents récents qui ont ébranlé la Russie et la France représentent une menace mondiale, le représentant libanais a expliqué qu’il faut la combattre ensemble, ajoutant que Moscou jouait un grand rôle dans le règlement de la crise syrienne.

Le ministre russe a ajouté que Moscou espère que la position de Paris, modifiée suite aux terribles attentats survenus dans la capitale française et qui s’oriente vers une coopération accrue avec la Russie dans la lutte contre le terrorisme, sera suivie par d’autres pays occidentaux.

De plus, le ministre russe a expliqué que la Russie espère que la visite du Quartet pour le Moyen-Orient des médiateurs d’Israël et de la Palestine permettra de trouver une solution au règlement du conflit dans la région.

«Nous sommes très préoccupés par l’impasse dans laquelle se trouve le processus de négociations [sur le règlement palestino-israélien]. Bien sûr on prend des mesures pour ne pas permettre l’escalade de violence dans des lieux saints, premièrement au mont du Temple. Nous ne pouvons pas nous limiter et il faut tout entreprendre pour renouveler le processus de négociation», a-t-il poursuivi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales