Serbie : des centaines de personnes manifestent à Belgrade contre le plan Serbie-Kosovo de l'UE

Serbie : des centaines de personnes manifestent à Belgrade contre le plan Serbie-Kosovo de l'UE
Suivez RT en français surTelegram

Des centaines de personnes ont manifesté à Belgrade contre un plan négocié par l'UE visant à normaliser les relations entre le Kosovo et la Serbie. Les protestataires ont exigé l'arrêt des négociations autour de la proposition franco-allemande.

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Belgrade le 14 mars pour demander aux autorités de mettre fin aux négociations concernant une proposition franco-allemande de normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie.

Les manifestants, qui portaient des drapeaux serbes, ont scandé des slogans tels que «Le Kosovo est le cœur de la Serbie» ou encore «Kosovo-Serbie». «Toutes les lignes rouges ont été franchies, il est enfin temps de se réveiller et de s'unir sous une même bannière dans la lutte pour la survie du peuple serbe et des lieux saints serbes au Kosovo et en Métochie», a déclaré Marija Mijovic, l'une des organisatrices de la manifestation citée par Ruptly. 

Cette action survient alors que les dirigeants du Kosovo et de la Serbie ont approuvé verbalement, à Bruxelles, le plan de normalisation des relations en 11 points de l'UE.

Fin février, après de fortes pressions sur Belgrade, le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell s’était félicité d’avoir amené – selon lui – Vucic et Kurti au bord d’un accord de normalisation de leurs relations, le plan de l'UE définissant le cadre d'une possible «reconnaissance de facto» de l'indépendance du Kosovo par la Serbie.

Ainsi, selon ce plan européen, si la Serbie ne serait pas forcée de reconnaître l’indépendance de la province du Kosovo, elle ne s’opposerait pas à ce que Pristina intègre l’ONU ou encore l’UE. «Tant que je serai président, je ne signerai ni n'accepterai une reconnaissance officielle ou officieuse du Kosovo ou que le Kosovo rejoigne l'ONU», avait clarifié Vucic à la télévision serbe, dans la foulée de cette rencontre à Bruxelles.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix