Ukraine : le représentant russe à l'ONU expose les causes du drame de Dnipro

Vassili Nebenzia s’exprime sur la tragédie de Dniepropetrovsk lors du Conseil de sécurité de l’ONU
Suivez RT France surTelegram

Devant le Conseil de sécurité, Vassily Nebenzia a reproché à Kiev d'être responsable de l'effondrement de l'immeuble de Dnipro en installant des défenses aériennes près de zones résidentielles, ce qui est selon lui contraire au droit international.

«Si les autorités ukrainiennes avaient respecté les exigences du droit humanitaire international, cette tragédie n’aurait pas eu lieu», a tenu à souligner Vassily Nebenzia lors d'une séance du Conseil de Sécurité des Nations unies le 17 janvier, faisant référence à l'effondrement de l'immeuble de Dnipro le 14 janvier qui a causé la mort de 45 personnes.

Alors que les responsables occidentaux s'étaient empressés de condamner le tir de missile russe dans l'est de l'Ukraine, le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies a tenu à rappeler à ses homologues qu'aucun d'entre eux n'avait «mentionné le véritable contexte de ce qui s’est passé», précisant que même des responsables ukrainiens avaient mis en cause un tir de la défense ukrainienne pour abattre le missile  dans les airs, à l'instar Alexeï Arestovitch le conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a depuis démissionné. 

Moscou critique le double discours occidental 

En effet, Vassily Nebenzia souligne que «le missile russe lancé sur l’infrastructure de la ville a été touché par les forces de défense aérienne ukrainiennes». Le diplomate russe pointe ainsi du doigt la responsabilité de la défense aérienne ukrainienne qui était proche d'une zone résidentielle «en violation des normes du droit humanitaire international». «Le missile abattu a atterri sur un immeuble d'habitation» résume-t-il.

Le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies critique également les dirigeants ukrainiens qui ne se sont pas «montrés prêts à négocier la paix à des conditions réalistes» tout en rappelant que cela aurait pu ajourner «la cause qui a rendu nécessaire l'opération militaire spéciale».

De surcroît, le diplomate blâme la condamnation a géométrie variable de l'Occident dès lors que les frappes ukrainiennes touchent la ville de Donetsk «où des civils meurent également» et ce alors qu'«il n’y a pas d’installations militaires sur les sites des frappes».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix