Etats-Unis : il n'y a «pas de place» pour les migrants dans la ville de New York, annonce son maire

Etats-Unis : il n'y a «pas de place» pour les migrants dans la ville de New York, annonce son maire© Michael M. Santiago / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images Source: AFP
Le maire de New York Eric Adams.
Suivez RT France surTelegram

Confronté à la crise migratoire depuis que des élus envoient des bus de migrants dans sa ville, le maire démocrate de New York s'est rendu à la frontière mexicaine pour expliquer qu'il n'y avait «pas de place» pour ces derniers dans sa ville.

En première ligne de la crise migratoire depuis que des Etats dirigés par des républicains envoient des bus remplis de migrants dans sa ville, le maire démocrate de New York Eric Adams s'est rendu le 15 janvier à la frontière du Mexique à El Paso (Texas) pour déclarer qu'il n'y avait «pas de place à New York» pour les bus de migrants.

Cité par l'agence Reuters, Eric Adams a également critiqué l'administration du président démocrate Joe Biden, soutenant que le moment était venu pour le gouvernement «de faire son travail» face à la crise migratoire à la frontière sud des Etats-Unis.

La visite d'un maire de New York dans une ville frontalière du sud des Etats-Unis en rapport avec la question des migrants est une première dans l'histoire du pays. En plus d'aggraver la crise du logement et des sans-abris, Eric Adams avait auparavant expliqué que leur afflux à New York pourrait coûter à la ville jusqu'à «deux milliards de dollars», alors qu'elle est confrontée à un important déficit budgétaire.

Des élus républicains transportent des migrants dans les bastions démocrates

Des responsables républicains, au premier rang desquels le gouverneur du Texas Greg Abbott, ont fait transporter au cours des derniers mois des migrants dans des autobus vers les bastions démocrates du pays. Encore récemment, comme le rapporte l'AFP,  deux bus avec 88 migrants à leur bord sont arrivés le 16 décembre à Philadelphie, au nord-est des Etats-Unis, en provenance de l'Etat du Texas. 

Ces responsables entendent ainsi protester contre la politique migratoire de l'administration démocrate. 

Accusé par l'opposition républicaine de fermer les yeux sur cette crise, le président américain Joe Biden s'était rendu à El Paso début janvier, où il avait rencontré des agents de la police aux frontières.« Ils ont besoin de beaucoup de ressources. On va en trouver pour eux», avait-il déclaré après sa visite d'un poste de contrôle de la frontière. Sa visite intervient «deux ans trop tard», a répliqué le gouverneur du Texas Gregg Abbott.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix