En 2022, l'Allemagne a exporté pour 8,35 milliards d'euros d'armes, une deuxième année record

En 2022, l'Allemagne a exporté pour 8,35 milliards d'euros d'armes, une deuxième année record© Ronny Hartmann / AFP
Le chancelier allemand Olaf Scholz lors d'une visite des troupes dans le nord de l'Allemagne, le 17 octobre 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

A ce stade, pour l'année 2022, l'Allemagne a vendu pas moins de 8,35 milliards d'euros d'armement, dont plus d'un quart à destination de l'Ukraine, selon le ministère fédéral de l'Economie.

Dans un pays ou la vente d'armes fait l'objet d'un encadrement strict, l'Allemagne a exporté 8,35 milliards d'euros d'armements et d'équipements militaires à l'étranger pour la seule année 2022. «C'est déjà le deuxième chiffre le plus élevé de l’histoire de la République fédérale», précise le média d'outre-Rhin NTV

Comme le rappelle La Tribune, qui se base sur le rapport des exportations allemandes d'armements, Berlin «a accordé en 2021 un nombre record de licences individuelles pour l'exportation d'armements» jusqu'à atteindre une valeur de 9,35 milliards d'euros. 

Ce chiffre a été communiqué par le ministère fédéral de l'Economie après une demande de la députée allemande Sevim Dagdelen.

Selon le journal télévisé allemand Tagesschaula réponse des autorités allemandes révèle que plus d'un quart des exportations d'armes avaient pour destination l'Ukraine, entre le 1er janvier et le 22 décembre 2022.

N-TV rapporte que les fournitures d'armements d'une valeur de 2,24 milliards d'euros portent sur de nombreuses armes lourdes telles que 30 chars antiaériens «Gepard», ou encore «14 obusiers automoteurs 2000». 

Vers une augmentation de l'aide militaire allemande à Kiev

Critiqué à de multiples reprises par Kiev pour la lenteur de son pays à apporter une aide militaire à l'Ukraine, l'exécutif allemand a rappelé en octobre que Berlin était l'un des principaux contributeurs de l'aide financière à destination de Kiev. 

Un soutien réitéré en novembre dernier. «Il est important de fournir à l'Ukraine une assistance [militaire]. Il est également important de se préoccuper qu'il n'y ait pas d'escalade qui conduirait à une guerre entre la Russie et l'OTAN», avait estimé le chancelier allemand Olaf Scholz le 19 novembre, cité par l'agence de presse russe TASS.

Dans la foulée des frappes russes menées le 10 octobre sur le territoire ukrainien, en réaction à la destruction partielle du pont de Crimée, la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock avait assuré de son côté que son pays faisait tout pour renforcer les défenses aériennes de l'Ukraine. 

Berlin a promis en août dernier de livrer pour 500 millions d'euros d'armes supplémentaires à l'Ukraine, dont une partie en 2023. Selon RFI, le chancelier Olaf Scholz est appelé, en premier lieu par les Verts et les libéraux de sa coalition, à accentuer les efforts allemands pour livrer à Kiev des chars Marder et Leopard 2. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix