Des centaines de migrants traversent illégalement la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis

Des centaines de migrants traversent illégalement la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis© HERIKA MARTINEZ / AFP
Migrants traversant le Rio Grande le 12 décembre.
Suivez RT France surTelegram

Des centaines de migrants ont traversé la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, débordant les gardes. Selon un journaliste de Fox News, la police mexicaine a escorté des bus avec à son bord des migrants vers la frontière avec le Texas.

Comme l'évoquent plusieurs médias américains dont Fox News ou encore le britannique Dailymail, plusieurs centaines de migrants, majoritairement originaires d'Amérique latine, ont traversé illégalement la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

Le journaliste de Fox News Bill Melugin a publié le 12 décembre sur Twitter des images de centaines de migrants - plus d'un millier selon lui - traversant illégalement le Rio Grande, frontière naturelle entre les Etats-Unis et le Mexique. Les images ont été tournées selon lui la veille et représentent «le plus grand groupe» que son équipe ait pu filmer. 

«La ville [texane] d'El Paso rapporte que la [police fédérale des frontières] a [placé] plus de 5 000 personnes en rétention et en a libéré des centaines dans les rues de la ville», ajoute-t-il. 

Dans un autre message, il affirme que «la police mexicaine a escorté près de 20 bus remplis de migrants à Ciudad Juarez, la ville mexicaine en face d'El Paso», avant de les remettre à des ONG. De là, toujours selon le journaliste, les migrants ont ensuite marché vers la rivière afin de rejoindre le territoire américain. 

Le média associatif El Paso Matters a confirmé la traversée et évoqué 1 500 personnes, «l'un des plus grands passages de masse de tous les temps». Le média précise que ces migrants sont issus d'une caravane de migrants d'Amérique centrale et du Sud qui a un temps été arrêtée à Chihuahua au Mexique avant de poursuivre leur voyage en bus vers la frontière. Ils seraient majoritairement originaires du Nicaragua, du Pérou et de l'Équateur. 

Vers une explosion des passages en force ? 

El Paso Matters confirme aussi que 5 100 migrants étaient en centre de rétention côté américain, alors que leur capacité serait de 3 500 personnes le 11 décembre. Selon leurs informations, les services de l'immigration ont dû libérer 1 744 migrants à El paso le 10 décembre. En une semaine, la police fédérale aux frontières a intercepté 15 000 migrants, le chiffre le plus élevé de l'année. 

Cette augmentation des traversées a lieu alors que les expulsions «Title 42», une mesure sanitaire datant de 1893 mais relancée en 2020 sous Donald Trump, et maintenue par l'administration Biden, qui facilite les expulsions de personnes qui proviennent de pays touchés par une pandémie en les privant de recours, a été bloquée le 16 novembre par la justice américaine. 

Selon les militants des ONG venant en aide aux migrants, cette mesure s'accompagne paradoxalement d'une recrudescence des tentatives d'entrées sur le sol américain. Les migrants expulsés en vertu de ce texte échappe à toute conséquence judiciaire, et peuvent ainsi tenter leur chance autant de fois qu'ils le souhaitent.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix