Selon Musk, la banalisation du wokisme «pousse la civilisation vers un suicide»

Elon Musk, le 21 novembre 2019, à Hawthorne, en Californie (image d'illustration).© Ringo H.W. Chiu Source: AP
Elon Musk, le 21 novembre 2019, à Hawthorne, en Californie (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Elon Musk associe la pensée «woke» à un «virus» dont il pense que la propagation pourrait pousser la civilisation vers un suicide. Le patron de Twitter assure quant à lui s'être affranchi du traditionnel clivage gauche-droite.

«Je ne suis traditionnellement ni de droite ni de gauche, mais je suis d'accord avec votre point de vue. Le virus de la pensée "woke" a profondément pénétré le monde du divertissement et pousse la civilisation vers un suicide», a écrit ce 26 novembre Elon Musk sur Twitter, appelant de ses vœux à une «contre-narration».

Le virus de la pensée "woke" a profondément pénétré le monde du divertissement et pousse la civilisation vers un suicide

L'homme d'affaires multimilliardaire répondait ici à une publication dont l'auteur encourageait la droite américaine à «financer davantage d'artistes, de cinéastes et d'écrivains au lieu de politiciens et de comités d'action politique». 

La référence du patron de Twitter à la pensée «woke» cible une idéologie particulièrement prégnante outre-Atlantique, dont les adeptes revendiquent une conscience éveillée en matière de «justice sociale» et «d'égalité raciale». Ce mouvement s'est imposé ces dernières années au-delà du seul débat public anglo-saxon puisqu'il influence de façon croissante les positions politiques de certaines personnalités sur le Vieux continent, particulièrement à gauche.

Ce n'est pas la première fois qu'Elon Musk associe la pensée «woke» à un «virus». Après avoir utilisé pour la première fois l'expression en 2021, il a par exemple remis le couvert au mois de mai dernier. «A moins qu'il ne soit arrêté, le virus de la pensée "woke" détruira la civilisation et l'humanité n'atteindra jamais Mars», avait-il alors tweeté, opposant ici l'idéologie en question à son ambition personnelle de contribuer activement à faire de l'homme une espèce interplanétaire, en commençant par une future colonisation de la planète rouge.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix