«Espérons que l'Espagne aussi passe à droite !» : Meloni souhaite à Vox un succès similaire au sien

- Avec AFP

«Espérons que l'Espagne aussi passe à droite !» : Meloni souhaite à Vox un succès similaire au sien© Andreas SOLARO Source: AFP
Giorgia Meloni salue ses partisans après sa victoire aux élections législatives, le 26 septembre 2022 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

La dirigeante de Fratelli d'Italia Giorgia Meloni a remercié ce 29 septembre le leader de la formation de droite radicale Vox, Santiago Abascal, pour son soutien, indiquant espérer sa victoire lors des prochaines élections espagnoles.

La leader du parti Fratelli d'Italia (FdI) Giorgia Meloni, victorieuse des législatives italiennes, espère que «l'Espagne passera elle aussi à droite», dans un tweet adressé le 29 septembre au dirigeant du parti de droite radicale espagnol Vox, Santiago Abascal.

Ce dernier avait été l'un des premiers à féliciter Giorgia Meloni au lendemain de sa victoire aux élections législatives italiennes du 25 septembre. Ce succès, selon lui, «a montré la voie vers une Europe fière et libre de nations souveraines», alors que le ministre espagnol des Affaires Etrangères José Manuel Albarés, socialiste, avait au contraire exprimé ses inquiétudes à l'annonce des résultats lors d'un point de presse, affirmant que «les populismes finissent toujours en catastrophe».

Dans son tweet, celle qui sera probablement la première femme de l'histoire à diriger un gouvernement italien remercie Santiago Abascal pour son «amitié», que celui-ci avait illustrée en publiant plusieurs photos montrant les deux leaders côte à côte. «Tu sais combien nous avons dû travailler pour arriver à ce résultat. Maintenant nous sommes déjà au travail pour affronter les problèmes des Italiens, de la manière concrète typique des conservateurs», poursuit-elle dans ce tweet rédigé en espagnol, une langue qu'elle parle couramment. «Nous espérons que l'Espagne elle aussi passe à droite !», conclut la dirigeante de FdI, qui avait prononcé en juin un discours devant des militants de Vox en Espagne.

«Oui à la famille naturelle, non au lobby LGBT ! Oui à l'identité sexuelle, non à l'idéologie du genre ! Oui à la culture de la vie, non à l'abîme de la mort ! Oui aux valeurs universelles de la Croix, non à la violence islamiste ! Oui aux frontières sûres, non à l'immigration de masse ! [...] Oui à la souveraineté du peuple, non à la bureaucratie de Bruxelles !», y avait-elle notamment affirmé.

Parmi les autres soutiens européens au sein de la droite conservatrice, Giorgia Meloni a reçu des félicitations appuyées de la part du Premier ministre hongrois Viktor Orban et de son homologue polonais Mateusz Morawiecki, les premiers à avoir salué son succès. «Nous avons plus que jamais besoin d'amis partageant une vision et une approche commune de l'Europe», s'est exclamée Budapest, tandis que Varsovie s'est réjouie de la «grande victoire» de la coalition des droites italiennes.

Giorgia Meloni a entamé des négociations avec ses partenaires de coalition, la Ligue de Matteo Salvini et le parti conservateur Forza Italia de Silvio Berlusconi, pour former un gouvernement qui devrait voir le jour d'ici fin octobre. Cette coalition des droites, dominée par FdI, dispose de la majorité absolue aussi bien à la Chambre des députés qu'au Sénat. Elle a promis des baisses d'impôts, le blocage des migrants traversant la Méditerranée, ainsi qu'une politique familiale ambitieuse pour relancer la natalité dans un pays vieillissant.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix