Fusillade dans une école en Russie : 17 morts dont onze enfants et plusieurs blessés

- Avec AFP

Fusillade dans une école en Russie : 17 morts dont onze enfants et plusieurs blessés
Suivez RT France surTelegram

Un individu portant un t-shirt à la «symbolique nazie» a ouvert le feu dans une école d'Ijevsk, dans le centre de la Russie. Au moins 17 morts, dont onze enfants, et plusieurs blessés sont à déplorer. L'assaillant s'est suicidé.

Une fusillade a éclaté ce 26 septembre dans l'école no 88 d'Ijevsk dans le centre de la Russie, selon le ministère des Affaires intérieures de la République d'Oudmourtie, où se trouve l'établissement.

L'assaillant arborait un t-shirt «à la symbolique nazie»

D'après le Comité d'enquête russe, chargé des investigations, l'attaque a fait 17 morts, dont onze élèves mineurs, et plus de 20 blessés. Le corps de l'assaillant, qui s'est suicidé, a été retrouvé. Parmi les victimes figurent deux gardes de sécurité de l'établissement et deux enseignants.

De même source, le suspect portait «un t-shirt noir à la symbolique nazie et une cagoule». Le Comité a précisé que son identité était en train d'être établie. 

ATTENTION LES IMAGES SUIVANTES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE

L'auteur de la fusillade arborait un t-shirt à la symbolique nazie

L'école a été rapidement évacuée et le périmètre bouclé.

«Il y a des victimes parmi les enfants et des blessés», avait annoncé un peu plus tôt le gouverneur de la région, Alexandre Bretchalov, visiblement ému, dans une vidéo publiée sur Telegram.

Selon lui, une «personne non-identifiée est entrée dans l'école» avant de «tuer le garde» et d'ouvrir le feu à l'intérieur de l'établissement scolaire. 

Autrefois rarissimes, les fusillades mortelles, notamment dans des écoles, ont tendance à devenir plus nombreuses en Russie depuis quelques années, au point que le président Vladimir Poutine s'en est alarmé, y voyant un phénomène importé des États-Unis et un effet pervers de la mondialisation.

Vladimir Poutine dénonce un «acte de terroriste inhumain»

Réagissant au drame, le président russe Vladimir Poutine a dénoncé un «acte de terroriste inhumain» a rapporté à la presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. «Le président pleure profondément la mort de personnes et d'enfants dans cette école où un attentat terroriste a été perpétré», a-t-il ajouté. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix