Devant les députés, Elisabeth Borne annonce un projet de renationalisation d'EDF (VIDEO)

- Avec AFP

Devant les députés, Elisabeth Borne annonce un projet de renationalisation d'EDF (VIDEO)© Sameer Al-DOUMY Source: AFP
EDF dont le projet de nationalisation a été annoncé par Elisabeth Borne le 6 juillet doit démarrer l'EPR de Flamanville en 2023 après d'innombrables retards et revers (image d'llustration).
Suivez RT France surTelegram

Lors de son discours de politique générale, le Premier ministre a annoncé que le gouvernement avait pour projet d'acquérir 100% d'EDF afin de permettre des «projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique».

L'Etat a l'intention de renationaliser à 100% l'énergéticien EDF, a annoncé le 6 juillet le Premier ministre Elisabeth Borne dans sa déclaration de politique générale.

«Je vous confirme aujourd’hui l'intention de l'Etat de détenir 100% du capital d'EDF. Cette évolution permettra à EDF de renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique», a-t-elle déclaré devant l'Assemblée nationale.

La transition énergétique passe par le nucléaire

L'Etat détient aujourd'hui près de 84% de l'électricien, 1% étant détenu par les salariés et 15% par des actionnaires institutionnels et individuels.

Relancer des projets nucléaires

Le groupe, déjà fortement endetté, est confronté à de lourdes charges financières, et est aussi mis au défi par le gouvernement de lancer un nouveau programme de réacteurs nucléaires. 

«La transition énergétique passe par le nucléaire», a martelé madame Borne, reprenant la position adoptée dès cet hiver par le président Emmanuel Macron. L'action d'EDF bondissait à la Bourse de Paris mercredi après l'annonce d'Elisabeth Borne.

Le titre prenait 5,56% à 8,28 euros vers 15h45, dans un marché en hausse de 1,86%. Avant le discours, le cours était en net recul, de 5%.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix